Qu’il s’agisse d’une maison ou d’un garage isolé, d’un toit de bâtiment recevant des bureaux ou une activité industrielle, le choix du type de couverture n’est pas anodin. Découvrons la multitude de solutions qu’offrent les toits plats !

Simple et efficace, aux caractéristiques thermique ou acoustique renforcées, esthétique, lumineux, accessible aux piétons ou aux véhicules, végétalisé. Vos goûts et vos envies trouveront forcément un toit plat fait pour vous !

Le choix de construire tout ou partie de la toiture d’une maison en toit plat est souvent lié à la recherche d’une esthétique. Au travail esthétique s’ajoute l’aspect pratique, et le toit deviendra une terrasse ou un jardin pour les plus ambitieux !

Quelles que soient les particularités d’usage de votre toiture, la base sera toujours la même :

  • Un support

Extension avec toiture terrasse

La nature du plancher (dalle béton, plancher bois ou métallique) nécessite de prendre toutes les précautions pour préserver le système étanche qui sera mis en œuvre.
Rapprocher-vous de votre architecte et des entreprises concernées et exiger les études techniques préalables pour une mise en œuvre cohérente avec les spécificités du gros œuvre.

  • Un complexe « respiration / isolation / étanchéité »

étanchéité

Votre habitation doit respirer. Après avoir fabriqué le plancher (béton, bois, métallique) la 1ère couche du complexe à mettre en œuvre est le pare-vapeur. Ce textile spécifique permet à l’eau (vapeur), contenue dans l’air qui va sortir de la maison, d’être conservée dans l’air ambiant intérieur. Ainsi l’air qui transite dans l’isolant est sec, l’isolant est préservé de la condensation (eau liquide) qui pourrait l’altérer à la longue.

Sur le pare-vapeur est installée l’isolation, plus ou moins performante, en fonction des budgets et des obligations (RT 2012). Puis la mise en œuvre des couches d’étanchéité viendra fermer le complexe. Notez qu’il est possible de mettre en œuvre un complexe dit « inversé ». Cette technique consiste à installer un isolant hydrofuge, c’est-à-dire insensible à l’eau, par dessus l’étanchéité. L’avantage de ce système est que l’étanchéité est protégée par l’isolant, lequel pourra être entretenu voir amélioré sans avoir à détruire et remettre en œuvre l’étanchéité. Bien vu !!

  • Une protection

Le complexe étanche traditionnel (non inversé) est sensible au poinçonnement. Un objet pointu ou tranchant pourrait abîmer l’étanchéité et causer des problèmes d’infiltration d’eau dans le complexe puis à l’intérieur de la maison. Rien d’irrémédiable, le complexe s’entretiendra facilement sans générer de coût monstrueux. Cependant, par précaution et dans le respect des règles de l’art, il convient de mettre en œuvre une protection adéquate en fonction des usages de la terrasse :

  • Terrasse inaccessible :

Isolée de la fréquentation humaine, sauf pour des visites périodiques d’entretien des cheminées de ventilation ou autres ruches d’abeilles installées là par votre apiculteur, la protection pourra être basique, donc très économique (couche de gravier rond sur une épaisseur de 4 cm minimum).

  • Terrasse accessible aux piétons :

Votre toit offre un point de vue sympa sur les alentours, vous décidez de le fréquenter régulièrement. La protection du complexe étanche sera la finition de votre terrasse. La solution la plus commune consiste à mettre en œuvre une terrasse sur plots réglables. Les matériaux de finition sont multiples (lames bois ou composite, dallette béton ou bois, carreaux de carrelage renforcés). Les étancheurs avec qui nous collaborons nous déconseillent vivement de mettre en œuvre des produits de type chape béton coulée sur l’étanchéité. En cas de problèmes, la dépose de la protection pour atteindre le complexe s’avérera très compliquée et coûteuse. Une terrasse sur plot se démontera très facilement pour avoir accès et réparer le complexe.

  • Terrasse accessible aux véhicules :

Dans des cas particuliers, il peut être nécessaire d’avoir à stationner des véhicules sur des planchers couvrant des parties habitables. Des produits d’étanchéité spécifiques pourront être mis en œuvre. Je n’entrerai pas dans le détail car le contenu serait trop technique.

  • Terrasse végétalisée :

Esthétique, écologique, cette technique de protection peut être exigée par votre mairie.
Les solutions sont nombreuses :

  • Bacs pré-équipés de plantes peu gourmandes en eau et en nutriments, nécessitant peu d’attention.
  • Mise en place d’un substrat classique fait de terre végétale et plantation d’un véritable gazon, voire même d’espèces d’arbustes et arbrisseaux. Le toit de la maison devient un véritable jardin. Notez que la couche formée par ce complexe de sol améliore considérablement les caractéristiques thermiques de votre toiture.

Le complexe végétal absorbe l’eau de pluie et la restitue lentement, limitant ainsi les effets néfastes du ruissellement lors de fortes précipitations sur l’environnement naturel aux abords de votre habitation.

Résumé
Les toits plats
Sujet
Les toits plats
Description
Qu'il s'agisse d'une maison ou d'un garage isolé, d'un toit de bâtiment recevant des bureaux ou une activité industrielle, le choix du type de couverture n'est pas anodin. Découvrons la multitude de solutions qu'offrent les toits plats ! Simple et efficace, aux caractéristiques thermique ou acoustique renforcées, esthétique, lumineux, accessible aux piétons ou aux véhicules, végétalisé. Vos goûts et vos envies trouveront forcément un toit fait pour vous !
Auteur